News Asutuces
Accueil / Aménagement / Aménager un sous-sol
Aménagement du sous sol

Aménager un sous-sol

Avant d'aménager un sous-sol en pièce habitable, il faut absolument s'assurer que celui-ci n'est jamais inondable, même occasionnellement. Si le terrain est humide naturellement, il faudra prévoir son drainage, la protection des fondations et la réalisation d'un cuvelage. Viendra ensuite l'aménagement. Avant d'aménager un sous-sol en pièce habitable, il faut absolument s'assurer que celui-ci n'est jamais inondable, même occasionnellement. Si le terrain est humide naturellement, il faudra prévoir son drainage, la protection des fondations et la réalisation d'un cuvelage. Viendra ensuite l'aménagement. Assainir un sous-sol Le sous-sol en terre humide peut être protégé grâce à un réseau de drainage périphérique.…

Passage en revue

Résumé : Notez Aménager un sous-sol si il vous a été utile

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Avant d’aménager un sous-sol en pièce habitable, il faut absolument s’assurer que celui-ci n’est jamais inondable, même occasionnellement. Si le terrain est humide naturellement, il faudra prévoir son drainage, la protection des fondations et la réalisation d’un cuvelage. Viendra ensuite l’aménagement.

Aménagement du sous-sol
Avant d’aménager un sous-sol en pièce habitable, il faut absolument s’assurer que celui-ci n’est jamais inondable, même occasionnellement. Si le terrain est humide naturellement, il faudra prévoir son drainage, la protection des fondations et la réalisation d’un cuvelage. Viendra ensuite l’aménagement.

Assainir un sous-sol

Le sous-sol en terre humide peut être protégé grâce à un réseau de drainage périphérique. Le circuit de drainage, pour être efficace, doit présenter une pente de 3 à 5 mm par mètre, ce qui va imposer une dénivellation, très sensible rapportée au périmètre de toute la maison.

Le cuvelage consiste à réaliser un sous-sol étanche en béton armé et lissé extérieurement, le sol est également en béton armé. Les murs devant résister à la poussée de l’eau. Cette solution n’est à envisager qu’en dernier ressort… quand il n’y a plus de possibilité d’aménagement des combles ou de construction en surface! L’opération est onéreuse et ne peut être confiée qu’à un spécialiste.

L’aménagement des parois

On envisage en premier lieu le doublage des parois. De simples suintements dégraderaient les revêtements muraux si le sous-sol n’est pas parfaitement sain. Une lame d’air est enfermée entre le mur porteur et la cloison, l’humidité s’écoule vers une rigole en plastique et est dirigée vers l’égout. Dans le cas de sous-sol sain, il reste toujours préférable de monter une double paroi posée sur lattes de bois avec circulation d’air.

Si une partie du sous-sol doit devenir vraiment habitable, il faudra y créer une circulation d’air énergique. Sinon les efforts que vous feriez pour assainir les murs seraient vains.

Le plafond, les cloisons, les murs : la finition

Tous les plafonds des sous-sol de maisons construites depuis des décennies sont soit en poteries de terre cuite, soit en hourdis de béton; en aucun cas ils ne sont très esthétiques. Plusieurs solutions sont envisageables.

Le revêtement par crépis élastiques épais

Cette solution, rapide, permet d’escamoter les défauts et rend la pièce plus claire. Il conviendra toutefois, avant de passer au crépissage, de poser des bandes de fibre de verre ou de plastique sur les creux et joints de hourdis pour que le crépi ait une accroche uniforme. La texture granitée du crépi plastique donne un aspect rustique sympathique à la pièce qui ne doit jamais chercher à prendre des allures de bonbonnière. On trouve ces crépis plastiques chez tous les spécialistes.

Le plafond léger suspendu

On peut se procurer le nécessaire dans les grandes surfaces de bricolage. On trouve aujourd’hui quantité de matériaux décoratifs en panneaux : bois précieux, fibres exotiques, toile de jute, liège…
Ils peuvent être employés quand le plafond est assez haut; ils peuvent cacher les passages de câbles et tuyaux inesthétiques comme les descentes d’eaux usées. Prévoir entre l’ancien plafond et le panneau un vide d’air de 10 cm, qui peut d’ailleurs être garni d’insonorisant. La frisette de bois ou de matière plastique (Grosfilex, Exapan) peut se substituer aux panneaux si le plafond n’est pas uniforme et nécessite des découpes qui risqueraient d’être compliquées. La frisette se pose avec des clips et des suspentes. Le plafond décoratif isolant est une épaisse couche de laine de roche isolante thermique et acoustique agrémentée sur la face visible d’une couche de PVC, granité blanc. L’aspect final est celui d’un crépi élastique assez fin. Vous faites d’une pierre deux coups : vous isolez et vous réalisez les plafonds simultanément (Miguet, Vertiver).

Un commentaire

  1. Nous avons déjà commencé des travaux pour aménager notre sous-sol de même façon que vous, mais nous étions empêchés par la découverte des dommages dans la fondation. Il y avait aussi des dégâts d’eau à cause des fissures. Combien souvent est-ce qu’il faut faire des inspections de fondation ? Je veux savoir comment entretenir et protéger les nouvelles pièces de vie de tels dommages.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com