News Asutuces
Hifi Home / Bricolage / Pose de parquet flottant

Pose de parquet flottant

LA pose de parquet flottant
Qu’est-ce que du parquet flottant ?
Le parquet flottant est constitué de lames de bois collées les unes aux autres mais pas au sol, n’en étant pas solidaire, il à l’avantage d’absorber le bruit.

Les étapes de la pose
Afin de réaliser correctement la pose de votre parquet, il est nécessaire de respecter quelques règles :

– le sol doit être propre, sec et plan. En effet, il ne doit pas être poussiéreux, ni être marqué par la colle d’un ancien revêtement. De plus, l’humidité est très mauvaise pour le bois, il faut donc s’assurer, grâce à un humidimètre, que son taux n’est pas trop élevé (pas plus de 3%). Si un risque existe, il est nécessaire de poser, sous le parquet un film d’étanchéité. Enfin, le sol doit être bien plan et régulier. Si ce n’est pas le cas, il faut utiliser un enduit de ragréage auto lissant ;

– ensuite, démarrez la pose du parquet contre le mur le plus droit. Si la pièce possède une fenêtre, vous poserez le plancher en fonction du sens de la lumière. Si ce n’est pas le cas, vous le mettrez dans le sens de la longueur. Pensez à bien mettre une cale de 8 à 10 mm entre le mur et les lames. Vous en mettrez tous les 30 cm environ. En effet, le bois est un matériau qui travaille, il faut donc lui laisser un peu d’espace ;

pose parquet 1

– avant de coller une lame, vérifiez d’abord « à blanc » que toutes les mesures correspondent bien. Puis, mettez de la colle, en biberon de préférence, sur sa rainure et emboîtez-là dans la lame précédente ;

parquet-flottant2

– une fois la lame emboîtée, tapez légèrement sur le côté, en n’oubliant pas de mettre une cale entre l’outil et le parquet, afin d’améliorer l’adhérence des lames entre elles

parquet-flottant-0

– d’un rang à l’autre, les joints doivent être décalés d’une trentaine de centimètres ;

– pour la dernière lame de la longueur, mesurez la dimension nécessaire et coupez la lame.

parquet-flottant

La chute vous servira pour démarrer la rangée suivante ;

– pour la dernière lame de la largeur, vous utiliserez un pied de biche, en prenant appui sur le mur ;

– pour les découpes plus complexes, reportez les mesures, à l’aide d’une équerre, sur la face supérieure de la lame. En effet, la scie égoïne scie vers le bas, les résidus de bois se trouvent donc sur l’envers de la lame. Avant de la coller, vérifiez que la découpe correspond bien à ce que vous attendiez ;

– enfin, terminez vos travaux par la pose de plinthe, dans l’espace laissé par les cales, que vous enlèverez au fur et à mesure. Cette plinthe sera clouée ou collée au mur.
Poser du parquet collé

Qu’est-ce que du parquet collé ?
Il existe plusieurs types de parquets : le parquet flottant , le parquet cloué et le parquet collé. Il s’agit de techniques de pose différentes. Dans tous les cas, le tparquet présente de nombreuses propriétés : esthétiques, anti-allergiques, acoustiques… Enfin, le parquet collé présente l’avantage de pouvoir être posé sur un ancien revêtement : béton, carrelage, dalles…

Les étapes de la pose
– Le sol doit être propre, sec et surtout pas poussiéreux : cela empêcherait la colle de bien adhérer. Il doit aussi être plan : vous pouvez vérifier à l’aide d’un niveau bulle. Si ce n’est pas le cas, il faut utiliser un enduit de ragréage auto-lissant. Après un séchage de 24 heures, vous le poncerez à l’aide d’une pierre ponce ;
– tracez deux axes perpendiculaires afin de déterminer 4 zones de travail. Réfléchissez bien à l’ordre dans lequel vous allez travailler, pour ne pas avoir à marcher sur l’une des zones à la fin de la pose ;
– ensuite, démarrez la pose du parquet par le centre. Si la pièce possède une fenêtre, vous poserez le plancher en fonction du sens de la lumière. Si ce n’est pas le cas, vous le mettrez dans le sens de la longueur. Pensez à bien mettre une cale de 8 à 10 mm entre le mur et les lames. Vous en mettrez tous les 30 cm environ. En effet, le bois est un matériau qui travaille, il faut donc lui laisser un peu d’espace ;
– encollez une partie de la première zone de travail (environ 1 m²), à l’aide de la spatule crantée ;
– posez le premier morceau de parquet, et tapotez avec un maillet afin qu’il adhère bien à la colle ;
– faites ensuite glisser le morceau suivant sur la colle afin qu’il s’emboîte bien avec le précédent. Pour être sûr qu’ils sont bien enclenchés, tapez légèrement sur le côté, en n’oubliant pas d’interposer une cale pour ne pas abîmer le parquet ;
– pour le dernier morceau de la largeur, vous utiliserez un pied de biche, en prenant appui sur le mur ;
– pour les découpes plus complexes, reportez les mesures, à l’aide d’une équerre, sur la face supérieure du morceau. En effet, la scie égoïne scie vers le bas, les résidus de bois se trouvent donc sur l’envers du parquet ;
– terminez vos travaux par la pose de la plinthe, dans l’espace laissé par les cales, que vous enlèverez au fur et à mesure. Cette plinthe sera clouée ou collée au mur ;
– enfin, afin de faciliter l’entretien de votre parquet, il est conseillé de le vitrifier
poser un parquet cloué
Les outils nécessaires
– un niveau bulle ;
– des lambourdes (longues pièces de bois de 4 cm de largeur et de 2.5 à 3.5 cm d’épaisseur) ;
– une règle et une équerre ;
– un crayon ;
– une scie égoïne ;
– des clous à tête plate de 55 mm pour un parquet de 23 mm et de 45 mm pour un parquet de 16 mm) ;
– un marteau ;
– plâtre ou mortier ciment.

Qu’est-ce que du parquet cloué ?
Il existe plusieurs types de parquets : le parquet flottant , le parquet cloué et le parquet collé . Il s’agit de techniques de pose différentes. Dans tous les cas, le parquet présente de nombreuses propriétés : esthétiques, anti-allergiques, acoustiques… Enfin, le parquet cloué peut être facilement rénové par ponçage et vernissage. C’est sans doute celui qui résiste le plus au temps.

Les étapes de la pose
– Avant toute chose, vous devez poser des lambourdes. Ces longues pièces de bois sont indispensables pour permettre de clouer votre parquet et le maintenir, particulièrement s’il se trouve au rez-de-chaussée. S’il est à l’étage, vous pouvez éventuellement le clouer directement sur des solives ;
– l’installation des lambourdes est une étape importante. Dans certains cas, vous pouvez les clouer ou les visser sur les solives. Elles doivent être perpendiculaires à ces dernières. Espacez-les alors de 40 cm environ, en en mettant une à 2 cm de chaque mur. Dans le cas d’une dalle de béton, vous devez sceller les lambourdes à l’aide de plâtre ou de ciment. Commencez par fixer une pièce de bois sur chacun des murs, puis espacez les autres de 40 cm. Elles doivent être posées dans la longueur de la pièce. Vous avez la possibilité de mettre de la laine de verre entre chaque lambourde pour une meilleure isolation ;
– passez ensuite à la pose du parquet proprement dite. Pour cela, alignez une première rangée de lames, perpendiculairement aux lambourdes, la rainure vers le mur. Pensez à bien mettre une cale de 8 à 10 mm entre le mur et les lames. Vous en mettrez tous les 30 cm environ. En effet, le bois est un matériau qui travaille, il faut donc lui laisser un peu d’espace ;
– avant de clouer, vérifiez que les lames sont bien emboîtées les unes dans les autres. Vous pouvez les serrer en les tapotant avec un marteau, en n’oubliant pas d’interposer une cale afin de ne pas abîmer le bois ;
– enfoncez le clou en biais, au niveau de la languette, afin de ne pas empêcher l’emboîtement suivant. Sa tête doit être chassée, c’est-à-dire enfoncée au-dessous de la surface du bois ;
– pour la rangée suivante, veillez à décaler les joints d’une quinzaine de centimètres ;
– pour le dernier morceau de la longueur, vous couperez la lame à la dimension nécessaire, la chute vous servira pour démarrer la rangée suivante ;
– pour les découpes plus complexes, reportez les mesures, à l’aide d’une équerre, sur la face supérieure du morceau. En effet, la scie égoïne scie vers le bas, les résidus de bois se trouvent donc sur l’envers du parquet ;
– terminez vos travaux par la pose de la plinthe, dans l’espace laissé par les cales, que vous enlèverez au fur et à mesure. Cette plinthe sera clouée ou collée au mur ;
– enfin, afin de faciliter l’entretien de votre parquet, il est conseillé de le vitrifier

Faire un commentaire

Votre mail ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

*

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com