News Asutuces
Accueil / Bricolage / La pose du papier peint

La pose du papier peint

La pose du papier peint est assez simple mais pour la réussir parfaitement il faut que vous ayez quelques atouts dans votre jeu. Tout d’abord de la place, un bon week-end tranquille et que vous ayez bien préparé les fonds sur lesquels vous allez faire la pose. Le choix de la colle, bien adaptée au papier, est également important. Si vous respectez quelques règles très simples, vous êtes assuré de votre réussite.
pose du papier peint

Le matériel nécessaire pour la pose du papier peint:

Une table à encoller.
Vous pouvez acheter une table à encoller ou en louer une dans un magasin spécialisé mais vous pouvez également utiliser une porte plane posée sur deux tréteaux ; recouvrez-la d’un plastique et de gros papier d’emballage pour ne pas la salir.

Si vous avez peu de place, vous pouvez utiliser un bac à encoller.
Il est muni de rouleaux tendeurs pour le papier peint et d’un doseur pour la colle. L’appareil est placé au pied du mur, devant l’endroit à tapisser. Tirez la longueur de papier nécessaire qui se trouvera encollé au fur et à mesure. Coupez à la longueur voulue et passez au lé suivant.

-Un balai de colleur long et plat dont les soies sont longues et souples et qui sert à appliquer le papier sur le mur sans le déchirer.
-Un pinceau à colle : grosse brosse plate plus facile à manier que la grosse brosse ronde.
-Une bonne paire de ciseaux.
-Un fil à plomb ou une ficelle terminé par un poids pour vérifier la verticalité des lés.
-Un double mètre
-Un seau à colle en plastique,
-Une éponge,
-Une roulette de colleur pour bien plaquer les bords des lés.
-Une règle d’acier plate.

-Un cutter.

la préparation des murs
un petit récapitulatif des problèmes que vous risquez d’avoir :
Ne posez le papier peint que sur un mur parfaitement lisse et sec.
Si le mur est neuf mais irrégulier, poncez-le et bouchez les trous avec un enduit.
Si le mur est enduit à la chaux, lavez-le à l’eau savonneuse avec une brosse de chiendent, rincez soigneusement et laissez bien sécher avant d’enduire d’une couche de colle.
Si le mur est peint avec une peinture brillante, poncez-le.

Si le mur est peint à la colle, badigeonnez-le avec de la colle que vous emploierez pour encoller le papier et laissez sécher.
Si le mur est en plâtre neuf, appliquer une peinture de sous couche et laissez sécher.
Un truc : pour savoir si le plâtre est sec, frottez une allumette soufrée tout près du mur, si elle s’allume, le plâtre est sec. Vous pouvez également passer votre ongle sur le plâtre; s’il crisse, il est sec.
Si le mur porte des traces de salpêtre brossez le avec une brosse de chiendent et passez dessus un produit anti-salpêtre. Laissez-le sécher

Comment calculer le nombre de rouleaux à acheter ?
Mesurez la hauteur de la pièce et son périmètre pour calculer sa surface. Retranchez ensuite du total les surfaces non tapissées : portes, fenêtres, etc. Divisez ce chiffre par la largeur d’un rouleau, généralement 0,50 m pour un papier dit classique. Les rouleaux de luxe sont généralement plus larges (0,70 m) et moins longs.

Vous aurez ainsi le nombre de lés entiers qui vous seront nécessaires. Calculez alors le nombre de lés ayant la hauteur de votre pièce que vous avez trouvés par la quantité de lés vous reste plus qu’à diviser le nombre de lés que vous avez trouvé par la quantité de lés contenus dans un rouleau pour obtenir le nombre de rouleaux nécessaires pour tapisser la pièce. Toutefois, il vaut mieux augmenter le résultat, si le papier est uni ou à petits motifs, de 10 %, et de 20 % Sens du motif et des raccords
Pour les papiers non émargés, le sens du motif est indiqué par une flèche. Les raccords le sont par des flèches perpendiculaires au bord du papier.

Comment couper le papier peint ?
Installez d’abord la table à encoller ou une porte plane sur deux tréteaux. Si vous utilisez du papier non émargé, préparez la règle à émarger en la posant le long d’un grand côté de la table et en la faisant dépasser de 2 à 3 mm. Maintenez-la avec des punaises.

Déterminez la longueur du premier lé en veillant à bien équilibrer le motif du papier en partant du haut du mur car il ne doit pas y avoir de motifs coupés en bordure du plafond et comptez 10 cm de plus. Marquez au crayon de chaque côté du lé l’endroit de la coupe. Placez ces repères vaut du bord de la table. Maintenez le papier avec un poids et préparez le second lé en le posant sur le premier pour raccorder exacte¬ment les motifs et coupez avec le sabre ou de grands ciseaux. Préparez ainsi tous les lés dont vous aurez besoin, mais en deux groupes : le premier sera composé de lés identiques au premier lé coupé, le second composé de lés identiques au deuxième lé coupé, de façon à obtenir la même disposition des motifs sur le mur.

La colle
La colle n’est plus un problème car actuellement les fabricants vous proposent des colles qui s’adaptent à chaque cas particulier : colle pour papier léger, colle pour papier lourd, colle pour papier vinylique ou pour papier métallisé.

Vous demanderez au vendeur, lorsque vous achèterez le papier peint, de vous donner la colle correspondante. Surtout ne faites pas d’économies de bout de chandelle en utilisant un vieux fond de boîte de colle qui vous resterait de l’an passé.

Comment préparer la colle ?
Préparez d’abord votre colle car il faut généralement la faire reposer pendant un quart d’heure. Selon les papiers, vous aurez à utiliser d’une façon générale 125 grammes de poudre de colle dans 4 à 5 litres d’eau. Pour les papiers lourds : vinyles, velours, etc., 200 grammes de poudre de colle pour 3 à 4 litres d’eau. Versez l’eau dans un seau en plastique, versez la poudre de colle nécessaire et à l’aide d’un bâton remuez énergiquement. Laissez reposer, puis brassez encore une fois énergiquement.

Comment encoller le papier peint ?

Si vous utilisez du papier non émargé, ne coupez la lisière du lé qu’après encollage.
Placez tous les lés coupés sur la table à encoller en faisant déborder leurs extrémités de chaque côté de la table d’une longueur égale. Prenez le premier lé en le tirant à vous et en l’alignant sur un grand et un petit côté de la table, ses bords dépassant de quelques millimètres les arêtes de celle-ci. Trempez votre pinceau en le chargeant de colle avec modération jusqu’au tiers de la longueur de ses soies. Commencez toujours par encoller
la partie du lé qui doit être posée dans le haut. Encollez ensuite la partie centrale, puis le côté opposé à vous et enfin celui qui est près de vous en le tirant un peu vers vous de façon qu’il dépasse de quelques millimètres l’arête de la table afin de ne pas mettre de colle sur celle-ci. Lorsque vous aurez encollé un peu plus de la moitié de la longueur du lé, rabattez la moitié de la partie encollée sur l’autre, colle contre colle, en ajustant parfaitement les bords. Encollez ensuite le reste du lé et rabattez-le de la même façon. C’est à ce moment-là que vous enlevez la lisière si le papier n’est pas émargé, ceci d’un seul côté, avec le sabre qui viendra mordre sur la règle.

Conseil

Ne préparez que deux lés avant de commencer la pose, car si le papier reste trop longtemps encollé, il risque de se déchirer à la pose, surtout s’il n’est pas épais.

Comment poser le papier peint

si vous tapissez le plafond ?
Si vous avez décidé de tapisser toute la pièce et le plafond, commencez par ce dernier pour ne pas salir les murs avec la colle. Faites-vous aider, car ce travail n’est pas facile. Placez une planche longue et solide sur les marches supérieures de deux escabeaux et demandez à la personne qui vous aide de se munir soit d’un balai propre, soit d’un «té », fait d’un manche et d’un gros tourillon assemblé perpendiculairement au manche.
Choisissez avant de commencer le sens de la pose, pour assurer la continuité avec les lés des murs : soit perpendiculairement à la fenêtre, soit parallèlement à celle-ci.

Tout d’abord mesurez la largeur d’un lé de papier et reportez cette mesure au plafond, puis tracez une ligne donnant la position du premier lé à poser. Pliez le papier encollé en accordéon et posez la moitié du lé en laissant retomber quelques centimètres sur le mur. La personne qui vous aide soutient la partie du lé non encore encollée. Avancez ainsi en marouflant avec votre balai d’encolleur au fur et à mesure de l’application du papier par lé.
Maroufler veut dire chasser les bulles d’air qui se forment entre le papier et le support.
La pose des lés se fera à «joints vifs », c’est-à-dire bord à bord.

Poser le papier peint sur un mur

Si vous utilisez du papier émargé, vous le poserez à «joints vifs ». Si vous émargez le papier et que vous n’êtes pas absolument sûr de votre coupe, mieux vaut faire une pose à joints recouverts .- une seule lisière est coupée et vient recouvrir la lisière de l’autre lé.

Commencez toujours la pose du côté de la fenêtre, dans l’angle le plus proche de celle-ci et en allant vers le fond de la pièce, afin que la lumière du jour marque le moins possible les raccords des lés.
C’est la lisière qui se trouve la plus près de l’encadrement de la fenêtre qui sera coupée (papier non émargé).

Comment procéder ?
Vérifiez tout d’abord la verticalité de la fenêtre à l’aide d’un fil à plomb. Si celle-ci n’est pas tout à fait verticale, piquez à la verticale deux ou trois épingles séparées de l’encadrement de la fenêtre, l’épingle la plus éloignée de la fenêtre correspond à la largeur du lé. Ces épingles serviront de guide lorsque vous poserez le premier lé qui viendra donc buter contre elles. Le surplus du lé, côté fenêtre. sera coupé ensuite après la pose au cutter.

Pour poser le premier lé, transportez-le replié sur l’avant-bras jusqu’au mur, les extrémités maintenues vers le haut. Montez sur l’échafaudage, dépliez la moitié du haut du lé et placez-la de façon qu’elle s’aligne avec l’angle formé par le plafond et le mur en la faisant dépasser de 3 à 4 cm pour pouvoir l’araser par la suite.

Vérifiez que le papier est bien droit. Passez la brosse en tamponnant doucement, d’abord au milieu du lé, puis de haut en bas, puis du milieu vers les côtés, pour chasser l’air et éviter les cloques.
Dépliez la seconde moitié du lé et procédez de la même façon. Arrivé à la plinthe, marquez à l’aide de ciseaux fermés le bord de la plinthe et coupez la partie excédentaire du papier avec une roulette à découper ou un cutter.
Coupez de la même façon la partie excédentaire en haut du lé. Présentez le deuxième lé de la même façon, en raccordant naturelle¬ment les motifs. Si vous faites une pose à joints superposés, après le collage, passez la roulette sur le joint afin de l’aplanir. Lorsqu’un lé est posé, nettoyez les traces de colle avec une éponge propre avant que la colle n’ait le temps de sécher.

Ne faites jamais suivre un lé sur le mur voisin, même S’il ne reste qu’un petit retour à coller. Coupez le lé afin qu’il ne dépasse que de 3 cm pour un papier uni et 1 cm pour un papier à raccords de motifs.

Mais, attention, avant de couper le lé dans sa longueur, vérifiez bien la verticalité de l’angle par rapport au bord du dernier lé collé. Il peut y avoir quelques centimètres de différence.
Posez le lé suivant sur le petit retour. Après avoir marqué avec le fil à plomb la verticalité
-ce que vous devez faire à tous les angles
-rattrapez l’aplomb du lé s’il y a lieu.

Quelques cas particuliers

Si la pièce que vous tapissez possède une cheminée et que le papier peint est à motifs, il est important de placer un lé au centre de la cheminée.
A l’endroit de l’interrupteur, retirez celui-ci, fendez le papier en croix, relevez les quatre coins et découpez soigneusement avec des ciseaux. Reposez l’interrupteur.
Il est interdit de recouvrir les tubes électriques. Seuls, les couvercles des baguettes peuvent être gainées.
Les tuyaux ne doivent pas être recouverts. Le papier doit être glissé derrière et coupé au niveau des fixations.
Pour poser du papier autour des encadrements de portes, placez le papier encollé à sa place, une partie recouvrant la porte. Marquez-le autour des encadrements avec la pointe arrondie des ciseaux et après avoir arasé le papier autour des encadrements avec une roulette ou une lame de rasoir, lissez le papier à la brosse en pressant bien aux angles.

Pour poser du papier peint derrière un radiateur, tenez le lé de la main gauche après avoir coupé les quelques centimètres de sécurité que vous comptez généralement et laissez tomber le lé derrière le radiateur en le plaquant contre le mur avec un manche à balai sur lequel vous avez placé un long rouleau de carton ou tube plastique.
Plaquez fort en montant et descendant le manche à balai contre le mur.

Les bons conseils
Si vous avez peu de place pour encoller, utilisez un bac à encoller, très pratique
A l’encollage ne chargez pas trop le pinceau de colle et rabattez la moitié de la partie déjà encollée
Appliquez et marouflez avec un balai d’encolleur pour les plafonds.
Prenez un fil à plomb pour tracer une ligne verticale, le long de laquelle vous placerez le premier lé.
Utilisez la roulette pour bien aplanir les joints, qu’ils soient bord à bord ou superposés
Chassez l’air avec le balai d’encolleur, tenu à plat pour éviter la formation de cloques.

Coupez la partie excédentaire de papier peint dans l’angle à l’aide d’un cutter.
Pour faire un bon travail, prenez le temps d’enlever interrupteurs et prise de courant et de placer le papier en le fendant en croix.
Si les pattes de fixation vous empêchent de passer derrière un radiateur, fendez le papier à l’endroit des pattes et appliquez dans le sens de la verticale.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com