News Asutuces
Hifi Home / Bricolage / Poser du tissu au mur

Poser du tissu au mur

Comment poser du tissu au mur. Il faut savoir que c’est avant tout est une dépense relativement importante car, vous avez tout intérêt à dépenser un peu plus que le prix du tissus et à acheter un molleton en mousse synthétique que vous poserez sous le tissu. Ce molleton présente l’avantage d’être un peu isolant et de donner un moelleux très agréable en décoration.
Le tissu mural

Le choix du tissus
Vous trouvez sur le marché un très grand nombre de tissus de matières, couleurs, motifs décoratifs différents, mais certains, généralement les unis, ont le très grand avantage d’être non pas en 130 ou 140 cm de large, mais en 250, 258 cm et même quelque¬fois 265 cm, ce qui facilite énormément la pose des tissus, évitant ainsi toutes les coutures à faire.
Comment calculer le métrage du tissu ?
Vous le ferez comme pour le papier peint, mais en comptant en plus les rentrés (environ 6 cm).

Comment poser un tissus au mur

Outillage nécessaire:
-Un fil à plomb ou une ficelle terminé par un poids pour vérifier la verticalité des lés.
-Un double mètre
-Une agrafeuse électrique ou pneumatique de préférence
-Un ciseau
-Fer à repasser
-Machine à coudre
-Une règle d’acier plate.
-Un couteau a enduire

Tissus en petite largeur
Le choix des tissus en grande largeur étant assez limité, vous serez peut-être obligé de choisir parmi les tissus en petite largeur ; dans ce cas, voici comment vous devez procéder.
Afin de ne pas perdre de tissu, faites sur une feuille de papier le dessin au 1 /10 par exemple de chaque mur de votre pièce, en plaçant les portes, les fenêtres, la cheminée, etc.
Tracez les lés sur ces feuilles en tenant compte des coutures et en vous souvenant que sur un mur sans ouverture ou « aveugle » le milieu du lé central ou la couture centrale devra correspondre au milieu du mur, les autres lés partant de ce panneau.

Les bords supérieurs des fenêtres, des portes et des cheminées doivent être encadrés de coutures symétriques. En additionnant le nombre de lés nécessaires pour recouvrir tous les murs à tapisser, vous calculerez le métrage dont vous avez besoin sans oublier de l’augmenter, de 10 à 20 %, comme nous l’avons expliqué précédemment si le tissu est à petits ou grands motifs, les lés devant mordre de 3 cm sur l’angle du mur suivant.

Comment poser le molleton ?
Les lés de molleton se posent bord à bord. Ne faites surtout pas de coutures, elles risqueraient de marquer le tissu.
Fixez le molleton de haut en bas du mur en tendant bien avec des agrafes à 1 cm des plinthes, des moulures, des encadrements de portes et de fenêtres, afin de pouvoir agrafer ou clouer le tissu au-dessus sans être gêné par les agrafes.

Préparer le tissu
Après avoir débarrassé la pièce de tous ses meubles, tableaux, miroirs, clous, pitons, etc., et dépoussiéré tous les murs, repeignez si besoin est toutes les boiseries, puis nettoyez très soigneusement le sol. Étalez le tissu sur une grande table ou directement sur le sol.
Coupez tous les lés d’un mur. Il vaut mieux opérer mur par mur. Épinglez les lés ensemble et piquez-les à la machine en faisant les raccords des motifs. La lisière du tissu ne doit pas être visible.
Lorsque les coutures seront faites, repassez-les ouvertes, très soigneusement, en tenant compte de la nature du tissu, et marquez au fer les rentrés de 3 cm en haut et en bas du lé.
Poser le tissu
Commencez par marquer le milieu de vos panneaux de tissu ainsi que le centre du mur, au niveau du plafond et de la plinthe.
Agrafez le milieu du panneau de tissu sur les points marquant le centre du mur en commençant par le haut du panneau.
Pour que le tissu ne vous encombre pas trop, agrafez-le provisoirement aux quatre coins du mur sans le tendre. Agrafez ensuite à droite et à gauche du centre tous les 5 cm en tendant légèrement, jusqu’à ce que vous arriviez aux coins. Faites de même pour le bas du panneau en tendant toujours bien jusqu’aux coins. Vérifiez de temps en temps la bonne verticalité des lés, à l’aide d’un fil à plomb. Le lé du coin doit dépasser de 3 cm sur le mur suivant.
Pour obtenir un angle parfaitement droit, vous devez procéder à ce que l’on appelle « l’anglésage ». Pour cela, placez le bord du deuxième panneau dans l’angle, 3 cm environ du côté de l’endroit du tissu, contre le mur à tapisser, et fixez dessus en l’agrafant de haut en bas une bande de carton appelée « carton à angléser »que vous trouverez sans problème dans le commerce. Lorsque la bande à angléser est agrafée, ramenez sur elle le deuxième panneau que vous agrafez comme précédemment expliqué. Habillez ainsi tous les murs en anglésant les angles et en surveillant bien à l’aide d’un fil à plomb la bonne verticalité de chaque couture.

Pour le tissu en grande largeur (258 cm), découpez et agrafez le tissu autour de la fenêtre au fur et à mesure que vous avancez. Pour les tissus en petites largeurs, l’ouverture de la fenêtre peut être prévue avant la pose du tissu ; le morceau récupéré servira à tapisser le dessus d’une porte par exemple. Terminez la pose en cousant les deux derniers lés ensemble avec une aiguille courbe de tapissier, de préférence au-dessus d’une porte ou dans le prolongement d’une huisserie. Vous pouvez ne pas coudre et coller les deux bords des derniers lés l’un sur l’autre si le tissu ne s’effiloche pas.
Recouvrez les agrafes avec un galon que vous collerez avec une colle spéciale galon (évitez les galons adhésifs qui se décollent à la longue).
Il existe maintenant dans le commerce des systèmes formés de bandes rigides que vous collez en haut, en bas et sur les côtés du mur et sur lesquelles vous venez accrocher par dessous vos lés de tissus. Ces bandes ont l’avantage de vous dispenser de poser des galons puisque le système d’accrochage est invisible (recouvert par le tissu).

Et si le mur est en béton ?
Ne vous désespérez pas, il est facile de poser du tissu sur un mur en béton en s’aidant de baguettes. Collez ces baguettes de 35 mm de large et 15 mm d’épaisseur, en formant un cadre posé à 4 mm du plafond et des plinthes, de façon à pouvoir glisser les rentrés. Utilisez une colle mastic néoprène qui reste souple en vieillissant, et non pas une colle néoprène qui durcit et risque de ne pas suivre les légers mouvements du mur et du bois des baguettes provenant de différences de température ou de l’humidité.
Posez ensuite à l’intérieur du cadre des lattes verticales espacées de 1 m environ.
Agrafez sur ces lattes et le cadre une toile de jute avant d’agrafer le tissu sur le cadre seulement. La toile de jute évitera que le tissu ne se déforme au cas où une personne ou un meuble s’appuierait trop fort contre lui. Vous pouvez naturellement placer un molleton sous le tissu pour lui donner plus de moelleux.
Si le mur est humide : en posant les tasseaux, laissez les intervalles en haut et en bas pour laisser circuler librement l’air

Conseils
Si vous prévoyez de poser des appliques, des tableaux, ne le faites pas lorsque le tissu est déjà posé, mais avant la pose en procédant de la façon suivant
ou collez sur le mur, aux emplacements choisis, un morceau de tasseau de 15 mm d’épaisseur sur lequel vous plantez un clou sans tête à l’endroit exact de la suspension, laissez dépasser le clou de quelques millimètres.
Posez toile de jute, molleton et tissu. Le clou sortira à travers ceux-ci et vous pourrez ainsi repérer l’endroit exact où vous ferez l’accrochage à l’aide d’un clou X ou d’un piton fixé sur le morceau de tasseau, sans risque de déformer le panneau de tissu.
Le tissu se pose de la même façon que nous l’avons précédemment expliqué, mais au lieu d’araser le tissu au niveau du plafond et des plinthes, vous glisserez les rentrés dans l’espace formé par ceux-ci et les lattes à l’aide d’un couteau à enduire.

Faire un commentaire

Votre mail ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

*

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com