News Asutuces
Hifi Home / Jardin / Calendrier de jardinage / Le jardin en Juin / Les plantations du mois de Juin

Les plantations du mois de Juin

Le mois de juin est la bonne période pour la plantation des fleurs vendues en pot ainsi que les plantes du midi Cela vaut également pour les espèces aquatiques, et plus particulièrement pour les nymphéas et les lotus …

Les plantations de fleurs
Plantation des fleurs vendues en pot

C’est le cas de certaines plantes, relativement rares, dont la reprise est parfois fragile, comme les romnéyas, les pivoines en arbre, les anémones du Japon, les œillets mignardises, les sédums, les plantes de rocaille et les plantes alpines. Toutes ces plantes, qui ne peuvent pas voyager, proviennent d’établissements horticoles et doivent être replantées immédiatement avec les précautions habituelles : il faut conserver la motte, la caler dans un trou et arroser abondamment après la plantation pour assurer la reprise.

Cela vaut également pour les espèces aquatiques, et plus particulièrement pour les nymphéas et les lotus (Nelumbium). Ces plantes sont livrées dans deux types d’emballages différents. Certains horticulteurs les vendent dans des pots emplis de vase, d’autres dans un emballage hermétique.

Les rhizomes sont entourés de sphaigne, de mousse ou de tourbe humide. Les autres plantes d’eau ou de berge, comme les sagittaires, les butomus, les renoncules des marais (Caltha palustris), sont vendues en godets ou simplement à racines nues; dans ce dernier cas, on les met dans un sac de plastique fermé.

La plantation en bourbier

La plantation en bourbier est beaucoup plus simple : il suffit de sortir la motte de son emballage et de la placer dans la boue de la rive ou du bourbier. Pour les plantes à racines nues, on creuse un trou et on les cale dans de la tourbe humide.

Les plantes du midi

Tous les horticulteurs, dans le Sud de la France, vendent, même en août, des plantes élevées dans des vases de poteries. Cela permet, dans ces régions, d’étaler la saison des plantations. Plus il fait chaud, plus la plantation doit être soignée; il faut préparer le sol, protéger la motte et bien veiller à l’arrosage.

Le semis en pépinière des vivaces

Il s’agit seulement ici des vivaces dont on trouve les semences dans le commerce. Le semis de ces plantes est une opération très délicate, car leur germination est lente et hasardeuse. Certaines espèces sont plus faciles à semer, comme les lupins, les asters, les valérianes (dans le commerce, on ne trouve que des plants de valérianes rouges; par contre les graines des variétés roses et blanches sont plus répandues), les buglosses, les véroniques, Sedum spectabilis et les char¬dons (echinops, eryngium).

D’une manière générale, il faut plutôt essayer le semis des espèces qui forment des adultes vigoureux et résistants. Toutes ces plantes doivent pouvoir être abritées du soleil, car elles ne supportent pas les grandes chaleurs.

Quelques semis d’annuelles

Ce sont surtout les annuelles qui fleurissent tard dans la saison, comme les soucis (ou calendules), les juliennes et les gypsophiles, ou celles qui s’épanouissent seulement avec les premières chaleurs, comme les coloquintes, les patissons, les giraumons et les courges (cucurbitacées), les maïs d’ornement (Zea japonica) et enfin les tournesols.

Il faut également éclaircir les annuelles des pays chauds que l’on a semées au mois de mai.

Faire un commentaire

Votre mail ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

*

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com