News Asutuces
Hifi Home / Jardin / Calendrier de jardinage / Le jardin en Mai / Les semis du mois de Mai

Les semis du mois de Mai

Le semis des plantes annuelles des pays chaud, éclaircissement des semis sous châssis le moi de mai fournis un travail qui demande beaucoup de soins et d’attention. Comme Retailler les géraniums hivernés en pot par exemple.

les semis au jardin au mois de mai
Les plantes annuelles des pays chaud

Il leur faut avant tout une pépinière bien exposée, qui reçoive les premiers rayons chauds. Les dimorphotécas, les ficoïdes, les résédas, les ricins, les tabacs et les salpiglossis doivent être semés; ils germent et se développent très rapidement.

On doit arroser et désherber régulièrement, et les repiquer à leur place définitive vers la fin du mois de juin.
Toutes ces annuelles fleurissent jusqu’aux premières gelées.

Il faut faire attention aux limaces, qui se précipitent sur les plants dès le début de leur levée.
Les dimorphotécas et les ficoïdes poussent dans le Midi, où on les vend en pots et en godets, et peuvent être placés sur les balcons et les terrasses très ensoleillés. Les résédas, les ricins et les tabacs sont très beaux en potée dans les cours ensoleillées.
Quant aux salpiglossis, il faut les mettre dans les plates-bandes avec les autres plantes.

L’éclaircissement des semis faits sous châssis en avril

Quand la levée est parvenue à son terme, les plants sont en principe prêts à être sélectionnés. Cette sélection s’appuie sur deux critères. Le premier critère est la densité à respecter.

Pour les plants semés en pépinière, il faut que chaque pied soit à l’aise et se tienne à 5 cm au minimum des pieds voisins (pour les plantes semées en pleine terre, se reporter au lexique). Il s’agit donc d’abord d’une sélection quantitative.

Le second critère, lui, est d’ordre qualitatif. On doit éliminer les plantes malingres, jaunes, souffreteuses et mal venues, qui encombrent inutilement la pépinière, sont la proie des insectes et des maladies et peuvent même propager des épidémies.

Si certaines zones sont par trop dégarnies du fait de cette dernière sélection, on reconstitue une densité convenable en transplantant avec une cuiller des plants sains pris dans des zones où ils sont en quantité excédentaire.

L’arrachage des bulbes de printemps

Si on veut regarnir les parterres de fleurs d’été, on ne peut pas attendre la dessiccation foliaire qui marque la fin du cycle végétatif de la plante. Cette dessiccation a lieu vers la fin du mois de juillet. La période qui suit la floraison est celle de la croissance du bulbe et de sa multiplication par production de bulbilles. Un stockage prématuré des bulbes interromprait leur évolution naturelle et les condamnerait à la dégénérescence. vissent, et le temps du stockage est venu.

Quels sont les bulbes qu’il faut ainsi lever, et ceux qui doivent rester indéfiniment en place?
Les tulipes hybrides et les jacinthes doivent être levées.
Les tulipes botaniques, les perce-neige, les crocus, les narcisses de poète, les narcisses trompettes et les muscaris restent en place.
Les bulbes doivent être rangés en caisse pleine de sable.
Éviter tout contact entre les bulbes et recouvrir de sable.

Faire un commentaire

Votre mail ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

*

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com