News Asutuces
Accueil / Matériaux / Lambris en bois

Lambris en bois

Les lambris en bois peuvent se présenter sous diverses essences ce qui rend le choix plus large et l’effet plus personnalisable. La gamme varie de l’essence de bois exotique, en passant par les bois ligneux, résineux ou feuillus : érable, hêtre, pin, teck, châtaigner … Bref, il ne reste plus qu’à harmoniser les couleurs des lames avec le ton de la pièce.
le lambris en bois
Il est également judicieux de savoir que la dimension des lames du lambris en bois se reflètera considérablement sur l’effet final escompté. Les spécialistes conseillent donc d’opter pour des lames de petite dimension si la pièce qui accueille le lambris est petite, il en est du cas contraire pour les grandes pièces.
Ensuite, la finition du bois sera un facteur déterminant car de celle-ci dépendra l’aspect du lambris ainsi que son mode d’entretien. La finition peut être très variée mais d’une règle générale, ce sont le vernissage et le cirage qui sont les plus courantes.

Prix du lambris en bois
Le lambris en bois présente l’avantage de fournir un excellent rapport qualité-prix tout en étant facile à installer. Pour les lambris basiques (bois teinté ou non raboté) le prix au mètre carré tourne autour de 3.52 euros pour les lames de 2 mètres à 9 mm d’épaisseur. Ensuite ce prix pourra augmenter en fonction de l’essence du bois, de la dimension des lames (longueur,

Préparation du support
Il existe divers types de pose de lambris et des astuces et tours de main qui garantiront la durabilité et le côté esthétique de l’installation.
Conditions pré requises avant la pose du lambris
Pour les pièces non humides (c’est-à-dire autre que salle d’eau) le taux d’humidité ne dépassera pas les 2.5% pour les parois en béton et pour le cas de plâtre récemment installé, ce-dernier devra contenir moins de 5% d’eau.
Pour les pièces soumises à de fortes humidités, les tasseaux qui ne sont autres que les supports du lambris, doivent être disposés de manière adaptée car souvent, les lames peuvent être sujettes à des gonflements et ondulations. Les lames utilisées seront de préférence fabriquées à partir de bois composite ou en PVC pour éviter la putréfaction.

Les types de pose
Avant de commencer tous travaux de lambrissage, il est d’abord nécessaire de préparer l’armature qui recevra l’installation, c’est-à-dire la fixation des tasseaux. Ces-derniers quant à eux, doivent être espacés de 40 mm maximum.
Trois options sont possibles lors de la fixation des lames aux tasseaux
– La pose par agrafage : les tasseaux sont fixés au mur à l’aide d’agrafes spéciales
– La pose par clouage : recommandé pour des lames d’épaisseur supérieure à 10 mm
– La pose par clipsage : le clip permet une fixation de la lame sans détérioration de cette dernière
Ensuite, il faut penser à encadrer les portes et fenêtres afin de respecter la symétrie de l’installation.
Pour la fixation des lames proprement dite, l’astuce est de toujours procéder à la pose de la lame du haut puis celle du bas. Cela a pour but de faciliter le procédé et de garantir la planéité et un meilleur aspect du lambris.
Au final, pensez également à fixer des baguettes de bois sur les coins de murs. Il est alors possible à ce stade de terminer les travaux par la fixation des plinthes et la teinte du lambris selon les goûts.

Quel sol avec mon lambris?
Idéalement, il est recommandé de choisir le lambris en fonction de l’aspect de la pièce, de sa dimension, et aussi du parquet car la couleur et l’essence de ce dernier contrastera d’une manière remarquable avec le lambris.

Contraste de couleur
Les designers de nos jours aiment jouer sur la différence des tons dans une pièce pour apporter une touche de vif et un aspect moderne du décor intérieur. Pour eux, le choix du coloris des lames du lambris doivent « casser » l’image traditionnelle en invitant plus de chaleur à la pièce. Si auparavant on privilégiait le côté pastel d’un parquet en bois en l’alliant avec un lambris de même ton, désormais il est conseillé de marier la couleur apaisante d’un parquet en bois avec un lambris de couleur plus prononcé mais qui abonde dans l’harmonie de tons de la pièce. Par exemple, un parquet en sapin de couleur blanc cassé s’accordera bien avec un lambris en bois gris teinté.

Contraste de matériaux
L’avantage du large choix de lambris et de parquet offre d’innombrables combinaisons de matériaux.
Par exemple, un sol à parquet stratifié peut accompagner à merveille un lambris en bois composite tandis qu’un parquet en bois massif peut tout aussi bien s’allier à un lambris synthétique en PVC.
Pour le cas de parquet recouvert avec de la moquette, il est conseillé d’installer des lambris de couleur passe-partout (comme l’aspect bois brut, ou l’effet bois blanc) qui s’adapte à divers coloris de revêtement.

Contraste de tons
Les couleurs parfaitement claires (comme le sapin blanc) s’allient à tout type de sol et procurent un ton sobre et froid à une pièce. Les essences de bois exotiques, plus prononcées en couleur, rapportent beaucoup plus de chaleur et une touche luxueuse à une chambre.

Prix du lambris
On peut être très impressionné par l’effet rendu par le lambris une fois l’installation terminée et l’on peut être amené à redouter les coûts engagés par ce type de revêtement à la fois décoratif et protecteur. Cependant il faut savoir que le lambris n’est pas toujours hors de portée et que la gamme de prix ci-dessous donnera un aperçu général des tarifs de vente à jour.
Les prix du lambris sont estimés à partir des éléments suivants :
– Le type de matériau utilisé (bois naturel, bois composite, PVC…)
– Les propriétés protectrices du lambris s’il a reçu des traitements spéciaux
– L’essence du bois utilisé et la dimension des lames.

Le prix du lambris en bois
La largeur des lames varie de 85 à 136 mm et un grand éventail d’essences de bois est disponible sur le marché : sapin, hêtre, teck, pin, mélèze, érable…Aussi la nature du bois est un facteur à considérer car le bois exotique est parfois plus cher que le bois européen. Par exemple, le sapin revient à 15-17 euros le mètre carré tandis que le mélèze peut grimper jusqu’à 25-30 euros.
Le prix du lambris en PVC
Le lambris en PVC est facile à installer et imputrescible mais peu recommandé car pouvant émaner des produits toxiques dérivés du pétrole. Son prix avoisine les 10 euros au mètre carré.

Le prix du lambris en bois composite
Existant sous divers coloris et essences, les prix de ce type de lambris sont à partir de 5 euros au mètre carré.
Autres coûts engagés
Au prix d’acquisition du lambris viennent s’ajouter d’autres dépenses annexes tels que : achats de tasseaux et leur fixation, colle, finition des lames (lasure, vernissage, cirage, huilage…)
Dans le cas d’installation de lambris par des professionnels, les coûts de pose sont estimés de 7 jusqu’à 10 euros le mètre carré.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com