News Asutuces
Accueil / Piscine / La piscine Bio

La piscine Bio

Défini comme étant un bassin artificiel dans lequel la pratique de la natation est de mise, la piscine se décline à l’heure où nous sommes en de nombreux styles, tant au niveau de la conception purement esthétique que de son utilisation. Ainsi, les temps modernes ont su diversifier la portée fonctionnelle de la piscine, grâce notamment à l’innovation de ces dernières années : la piscine bio.

piscine-biologique
La piscine biologique, ses aspects et caractéristiques

Sachez que lorsqu’on parle de « piscine bio », il s’agit bien évidemment de piscine biologique, mais on parlera également de « piscine naturelle », tout comme il est également courant de parler de « piscine écologique ».
D’autres l’appellent même « étang de baignade ». Tout ce charabia désigne en fait une réalité tout à fait simplifiée, c’est-à-dire qu’il faut entendre par « piscine bio » tout environnement propice à la natation, de loisir normalement, mais qui se distingue par l’emplacement géographique du milieu en question, caractérisé par une biocénose vivant dans un biotope dénué de pollutions et autres dangers bactériologiques de toutes sortes.
piscine-biologique
Pour votre information, sachez que la construction d’une piscine bio relève d’une technicité tout à fait patente : l’art de la création débute comme pour une piscine normale, c’est-à-dire en creusant un gros trou d’au moins deux mètres de profondeur.
L’étape essentielle suivante sera de prévoir au moins la moitié de la surface de la cavité de votre future piscine pour y mettre en place les plantes aquatiques.
Ensuite, il vous faudra être on ne peut plus attentif car à ce stade de la construction de votre piscine biologique, la mise en place de gravier au fond de la cavité creusée améliorera l’œuvre et le rôle joué par les bactéries ainsi que la dégradation naturelle de l’herbe ou autres feuillages qui pourraient venir se déposer au fond de la piscine ; d’où il s’avère crucial de ne pas négliger cette étape.
Il faut également mettre en place une zone de filtration qui permettra un meilleur réchauffement de l’eau de la piscine et qui en sus contribuera amplement à vous débarrasser des larves de moustiques grâce à la présence de grenouilles par exemple.
Cette piscine naturelle là doit contenir un filtre afin d’évacuer les mauvaises herbes, les débris et autres algues surabondantes.

Pour votre gouverne, apprenez que la piscine naturelle est très abordable financièrement parlant si vous voulez vous y mettre, car d’une part on peut tout à fait la construire soi-même, et d’autre part, un budget comptabilisant 2000 euros sera largement suffisant.
shema-piscine-naturelle
Les atouts de la piscine bio

Un des atouts majeurs de ladite piscine bio réside dans le fait qu’il n y a guère de produits chimiques dans ce haut lieu de la baignade. En effet, ce qu’il faut développer, c’est la magnifique juxtaposition de la faune et de la flore, garants du bon écosystème général de l’environnement dans lequel vous ferez trempette. Cela étant, vous aurez compris que l’innovation émérite de la piscine naturelle réside dans l’écosystème, dans l’environnement apparent et réel dans lequel vous serez amené à évoluer en terme de natation.

La piscine bio, c’est également une formidable inventivité au niveau de l’art de la conception visuelle et par une approche très environnementale et axée sur de fabuleuses courbes de paysage fait de branchages, d’écosystème mêlant la faune et la flore… En cela, les concepteurs ou vous-même, opèrent un travail artistique majeur.

Pour la petite histoire, sachez que l’origine de la piscine bio remonte à 1985 lorsqu’un autrichien du nom de Peter Petrich eut la géniale idée d’innover en créant une piscine naturelle dans laquelle le recyclage de l’eau n’était nullement requis car les phénomènes naturels de ce mini écosystème accomplissaient déjà cette tâche là. Le succès fut immense et engendra sa commercialisation.

Si vous désirez goûter aux plaisirs de la piscine naturelle, alors nous vous orientons vers les parcs de loisir, hôtels, dans certaines montagnes et certains parcs dans lesquels vous trouverez ce haut lieu de la baignade naturelle dans un cadre artificiel.

Sachez également que le taux de probabilité de contamination en microbes pathogènes de l’eau de votre piscine naturelle est très faible car l’écosystème fait que l’équilibre dans la biocénose est assurée.

Finalement, il s’avère que la piscine bio constitue une véritable contribution majeure à l’écologie car cet écosystème en miniature sensibilise amplement sur la conservation de la faune et de la flore, en même temps qu’il offre un paysage assez « décoiffant » au demeurant, faisant de la piscine naturelle un total havre de paix !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com