News Asutuces
Hifi Home / Rénovation / La peinture du plafonds
Peinture du plafond

La peinture du plafonds

Lorsque vous entreprenez la peinture d’une pièce, commencez par le plafond. Si les murs étaient peints avant le plafond, ils seraient immanquablement tachés lors de cette opération.
Sortez les meubles de la pièce.
Recouvrez le sol de papier journal (ou d’une bâche); fixez les journaux à l’aide d’adhésif, ce qui leur évitera de glisser sous vos pieds.
Application de la peinture au plafonds
1. Si le plafond présente des fissures ou des éclats peu importants, rattrapez-les directement à l’enduit, sans utiliser le grattoir triangulaire.
Travaillez avec deux couteaux à enduire : un couteau, chargé d’enduit, pour avoir à portée de main l’enduit nécessaire sans être obligé de descendre à chaque fois de l’escabeau; un second couteau pour étaler et lisser le produit au plafond.

2. Poncez les surfaces enduites après séchage.
Il est plus facile et plus rapide (ce que vous apprécierez certainement dans cette position peu confortable) de travailler avec une cale à poncer. De plus, la cale à poncer permet d’égaliser plus nettement les surfaces que le papier de verre tenu directement en main.
Surtout n’utilisez pas de toile émeri : des particules métalliques se déposeraient et laisseraient des traces en rouillant.

3. Mélangez la peinture avant son application.
Le fond du pot et le dessus doivent être bien remués pour obtenir une peinture d’une même consistance, sans grumeaux. Ajoutez la quantité de diluant nécessaire (eau, white spirit, essence de térébenthine, ou autre). Utilisez un bâton, ou mieux, un mélangeur, accessoire spécial s’adaptant sur la perceuse.
Il est parfois préférable de transvaser la peinture dans un camion plus grand que le pot d’origine.

4. Commencez par peindre les angles à l’aide d’une brosse ronde ou d’une brosse plate.
Ces endroits sont en effet peu accessibles au rouleau. De plus, ce dernier risque de tacher les murs, ce qui est surtout à éviter si votre intention se limite à la peinture du plafond.
Peignez des bandes de 10 cm de large environ pour faire ensuite les raccords au rouleau.

5. Si vous travaillez avec une brosse, progressez par carré de 50 cm de côté. Passez la peinture en bandes parallèles, que vous croiserez de bandes perpendiculaires. Dans les angles, faites les raccords avec les bandes peintes précédemment. Ne chargez pas trop la brosse de peinture.
Quoiqu’il en soit, il serait difficile d’éviter que la peinture ne dégouline le long de la virole et du manche, progressant sur votre bras…
Le petit cornet en carton fixé sur le manche de la brosse arrêtera les coulures.
sens-peinture
6. L’emploi du rouleau facilite énormément la tâche.
Transvidez la peinture dans un camion de taille adaptée à celle du rouleau. Vous trouverez des bacs à bords élevés (comme sur la photo), ou des bacs spéciaux avec cuvette de trempage. Ces bacs sont toujours dotés d’une rampe d’essorage sur l’un des bords.
Si vous utilisez une simple cuvette, munissez-vous d’une grille d’essorage. Essorez le rouleau avant de peindre pour éviter de projeter de la peinture partout.

Attention: Peindre toujours dans le sens d’arriver de la lumière

MATÉRIEL NÉCESSAIRE
Escabeau
Couteaux à enduire
Cale à poncer
Mélangeur
Perceuse
Camion*
Grille d’essorage
Brosse ronde*
Brosse plate*
Rouleau
Enduit
White spirit
Papier journal
Ruban adhésif

Camion
Désigne le seau métallique ou le bac qui contient la peinture.
Brosse
Terme de professionnel qui désigne le pinceau. Les brosses plates sont surtout utilisées pour l’application de laque.
Astuce
Fabriquez un petit cornet à l’aide d’une feuille de carton et d’adhésif. Disposé autour de la virole, il arrêtera les coulures de peinture, inévitables quand on peint le bras levé.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com